Johanne Cassar | Biographie
597
page-template-default,page,page-id-597,wp-custom-logo,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,qode-page-loading-effect-enabled,,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_top,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Biographie

Biographie

Johanne Cassar est diplômée de la Guildhall School of Music and Drama de Londres ainsi que du Conservatoire Supérieur de Paris où elle reçoit une double formation de chant lyrique et musique ancienne et obtient le premier prix de chant lyrique et de chant baroque. Elle est titulaire d’un Master de Musique obtenu avec les félicitations du Jury, et a été chargée de cours à l’Université de Provence en sémiotique musicale. Elle est lauréate du concours Muses 2003 (Opéra de Nice), présidé par Dalton Baldwyn.

Certains récents engagements la portent ainsi vers la musique contemporaine. En 2016, Johanne Cassar s’est produite au sein de l’ensemble de solistes de la création Giordano Bruno de Francesco Filidei (Teatro Strehler de Milan, Teatro Valli à Reggio Emilia, Casa de Musica à Porto, T2G, Théâtre de Caen) et au Théâtre des Champs Elysées (soprano solo de l’ensemble de solistes) pour Guru de Laurent Petitgirard. Elle chantera notamment le rôle de Mama (Kamchatka, de Daniel D’Adamo) à l’opéra de Reims en novembre 2017.

Fabulous tonight. What a powerful evening. It had absolutely everything and I loved the production. You sang and acted beautifully, well done again.

Bryn Terfel

Elle ne délaisse pour autant pas le répertoire classique et chante Pamina, Didon (version de concert Abbaye de Cluny) dans Didon et Enée de Purcell (Théâtre Mouffetard et Théâtre de la Mezzanine), la Deuxième Dame dans La Flûte enchantée (Théâtre d’Herblay, direction Jean-Luc Tingaud), Micaëla dans Carmen (théâtre des Remparts, Toulon), Maria dans West Side Story (Grange Park Opera, Londres), Giovanna et Contessa Ceprano dans Rigoletto (tournée anglaise, Grange Park Opera), Hyacinthe dans Apollo und Hyacinthus de Mozart (Cartoucherie de Vincennes), la Marraine dans Cendrillon de Laruette (Opéra de Reims, Dijon, Cherbourg…), Suor Cercatrice et Suor Converse dans Suor Angelica (Théâtre des Variétés, Monaco), Flore dans Le Malade Imaginaire (Chapelle Royale de Versailles), La Musica dans L’Orfeo (Théâtre Mogador)…

Elle collabore avec la compagnie Théâtre et Musique, l’ensemble Almaviva, l’Orchestre de la Nouvelle Europe (Nicolas Krauze), La Réjouissance, Le Concert Baroque, Trondheim Barokk, XVIII-21, Le Baroque Nomade, Musicatreize, et participe à de nombreux festivals : Colla Voce à Poitiers, Prima la Musica à Vincennes, Les Chants de la Dore en Auvergne, le Festival de Musique sacrée de Marseille, Este Voce à Pigna, le Festival du Périgord Noir, celui de la musique sacrée de Bruxelles, du Luberon, de Belfort, de La Chaise-Dieu, de Sylvanès, de Lessay, de Périgueux, de la Villa Médicis…

Se sentant profondément imprégnée par la culture méditerranéenne, et sensible aux échanges culturels et musicaux, elle est initiatrice de plusieurs projets autour la Méditerranée. Elle enregistre ainsi le disque Mélodies corses-Cyrnos d’Henri Tomasi, aux cotés des pianistes Laurent Wagschal et Sodi Braide. Edité par le label Indesens, cet enregistrement fait l’objet de passages réguliers sur France Musique (émissions Les Traverses du TempsChangez de DisqueLa Matinale de Dominique Boutel, Le Nocturne d’Olivier Leborgne…), et fait l’objet d’une émission sur France 3 ViaStella.

La très belle voix, souple et habile, de Johanne Cassar.

Jérémie Spirglas

Son programme de récital Méditerranée, Terre de voix, regroupant des mélodies d’inspirations populaires de Ravel, De Falla, Tomasi, Obradors, est donné à l’Opéra de Lille, à l’Institut Français de Kenitra (Maroc), au Théâtre de Carcassonne, à l’Alcazar de Marseille, aux Concerts en Branqueroie (Belgique). Enfin, elle créé au Maroc, où elle a passé une large partie de son enfance, le spectacle Qissat ‘awda, programme pour la formation inédite piano, violoncelle, oud et voix. Le projet est soutenu par l’Institut Français du Maroc, et est donné en Belgique au Quaregnon Piano Festival.

There excellent lead roles - Johanne Cassar's Maria, Merryn Gamba's Anita, Andrew Bain's Tony.

Fiona Maddocks, The Guardian