Johanne Cassar | Presse
982
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-982,wp-custom-logo,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,qode-page-loading-effect-enabled,,qode_grid_1300,qode_popup_menu_push_text_top,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Presse

Une remarquable sensibilité artistique.

La Provence - Juillet 2018

La très belle voix, souple et habile, de Johanne Cassar.

Jérémie Spirglas, Le Monde de la Musique

La soprano Johanne Cassar a capté l'attention par sa voix envoûtante. (...) une standing ovation d'un public magnétisé durant plus d'une heure où le temps était suspendu.

Driss Lyakoubi, Le Matin (Maroc) - Février 2015

Un récital impeccable.

Alexis Campion, Le Journal du Dimanche - Juillet 2013

Johanne Cassar campe une Didon sensuelle qui attend la fin de son parcours, au cours d'une scène de noyade dans des flots de draps blancs, pour donner le plein des couleurs de sa voix.

Caroline Alexander, Webthea.com - Novembre 2010

There excellent lead roles - Johanne Cassar's Maria, Merryn Gamba's Anita, Andrew Bain's Tony.

Fiona Maddocks, The Guardian - Mars 2009

La diction est claire et le timbre agréable de la soprano Johanne Cassar pour qui D’Adamo écrit un long monologue sur la souffrance.

Michèle Tosi, RESMUSICA - Janvier 2017

La Méditerranée, muse musicale... autour de Qissat 'awda.

Jihane Boughrine, Les Eco - Février 2015

Un disque original, remarquablement interprété, qui nous donne à entendre les compositions vocales peu connues d'Henri Tomasi (...) Une interprétation où alternent joie et douleur, une vocalité facile au timbre chaud, un piano aux accents ravéliens.

L'Education Musicale - Decembre 2011

La voix cristalline de Johanne Cassar donne à Didon une fragilité bien émouvante.

Bruno Maury, Muse baroque - Décembre 2010

Les œuvres de Della Valle (...) bien défendues, entre autres, par les soprano ardents de Cyrille Gerstenhaber et Johanne Cassar.

Diapason - Novembre 2007

Johanne Cassar est un soprano expressif.

Laurent Bernagh, Anaclase - Janvier 2017

Une voix chaude et maîtrisée, un charme suave et un visage d'ange.

L'Indépendant - Janvier 2014

On passe de la sobriété à l'allégresse, de la berceuse à la pastorale, sans oublier la complainte (...), panorama mis en valeur par la soprano Johanne Cassar, soprano intéressée aussi bien par la culture méditerranéenne que par les mélodies du XXeme siècle.

Marc Vignal, Musikzen - Novembre 2011

La soprano Johanne Cassar a magistralement interprété des mélodies de Debussy, Hahn, Tomasi et Menotti.

Michel Conry, La Montagne - Juillet 2009

The there girls were wonderfully creepy, and beautifully sung.

Matthew Boyden, Classical Source - Novembre 2007